Wanso 
"It's not your fault that you're always wrong. The weak ones are there to justify the strong."  Marilyn Manson

Wanso est une planète magnifique. Son climat tempéré permet la croissance d’une végétation luxuriante. Ses paysages vont de la plage sablonneuse aux sommets enneigées des montagnes en passant par les forêts denses et les marais humides. La faune est tout aussi variée, allant des plus belles créatures aux plus dangereuses.

Cinq civilisations se sont développées sur la planète: les humains, les tercals, les aquarus, les gattos et les zijas. Les humains, tercals et aquarus misent sur le développement de leur technologie pour survivre alors que les gattos et zijas tentent de s’harmoniser avec la nature pour le faire. Au fil des siècles divers conflits et quelques guerres ont éclatés entre ces races, mais elles ont toujours réussis à s’entendre et à éviter les génocides. Ils se sont réparties le territoire de manière assez équitable et ont vécu dans une paix relative pendant quelques dizaines d’années.

Les digibots sont cependant venus troubler la paix. Ils ont étudiés les habitants de Wanso à partir de leur station spatiale, et constatant leur supériorité technologique, ils ont tout simplement envahie la planète. Malgré une vive résistance, ils ont détruits la grande majorité des villes et villages, tuant des millions de personnes de toutes les races. Ils ont réduit à néant les flottes aériennes de Wanso et n'ont laissé que quelques villes intactes ici et là. Ils ont construit une base sur une île montagneuse où ils peuvent extraire une quantité très importante de métaux rares, si précieux au développement de leur technologie.

Aujourd'hui, 150 ans après l'invasion, la majorité des habitants de Wanso ont accepté la présence des digibots. Ces dernièrs reste d'ailleur confiné dans le base d'Azika, occupés à extraire les métaux et à les expédier dans l'espace vers leur planète: Recurso. Il arrive que des groupes rebelles tentent des actions contre l'envahisseur, mais ils sont immédiatement écrasés et des représailles s'ensuivent sur les villes de la planète.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Population et langue
Environ deux millions d'aquarus, gattos, humains, tercals, zijas. La majorité vivant dans les villes, mais plusieurs vivent aussi reclus à l'abrit du regard des digibots. Langue universelle. Population dibibots inconnus.

Technologie
Wanso a un niveau d’évolution technologique assez élevé. Quelques éléments y sont cependant complètement absent: les robots, la pharmacologie, la nanomédication, les satellites, les armes énergétiques. Les véhicules aériens y sont aussi très rares car ils ont tous été détruits par les digibots. Les communications se font par ondes radios. Des antennes relais sont placé à tous les 100 kilomètres dans les régions d’Humania et d’Aquarussia pour assurer une transmission fiable. Ce réseau de communication sert autant pour la voix, les images et tout autre données numériques. Les ordinateurs sont aussi présents sur Wanso et le réseau informatique fonctionne bien sur Humania et Aquarussia. Tercalia a aussi un réseau de communication identique, mais l’océan l’empêche d’être reliée aux deux autres régions. Les habitants de Gattonia eux rejettent toutes ces technologies. Il est impossible de communiquer avec les autres planètes à partir de Wanso car la communication doit passer par digitex et le délocalisateur que les digibots contrôlent.

Système économique
Le wan est l’unité monétaire de wanso. À cause de la fragilité du système de communication, toutes les transactions se font en argent papier. Le crédit, l’argent numérique ou les guichets automatiques n’existe pas. Les travailleurs reçoivent leur paie en argent et peuvent la déposer dans des banques pour la retirer ultérieurement.

Soins médicaux
Les soins médicaux sur Wanso ne repose pas sur la science, mais bien sur la magie. Aucun hôpitaux modernes n’existe sur cette planète. Vous ne trouverez pas non plus de pharmacologie, de nanomédication ou des soins de nature génétique. Pour vous faire soigner, rendez-vous plutôt chez le druide ou l’herboriste qui pourront vous imposer les mains ou donner une potion miracle.

Monde interstellaire
Comme Wanso est l’unique planète habitée de son système planétaire, la seule interaction qu’elle a avec le monde interstellaire, est avec l’envahisseur digibot. Il existe bien un délocalisateur en orbite autour de la planète, mais les digibots en contrôle l’accès.

Armes disponibles
La technologie des armes énergétiques n’a pas été développée sur Wanso. Les armes disponibles varient beaucoup d’un secteur à l’autre. Dans les secteurs les plus développés on peut trouver des armes à feux et des explosifs alors que dans d’autres secteurs seulement les arcs ou quelques armes de mêlées sont utilisées.

Armures disponibles
Les armures comprenant une composante énergétique telle que la combinaison bionique ne sont pas disponible sur Wanso. On peut y retrouver toutes les armures médiévale de même que le justaucorps et l’armure kevlar.

Véhicules disponible
Lors de la guerre de répression, les digibots ont réduit à néant toutes les flottes aériennes de Wanso. Très peu de véhicules aériens existent encore sur la planète et dès que les digibots en découvrent un, ils tenteront de le détruire. C’est pourquoi tous les transports se font de manière terrestre, que ce soit en véhicule, par animaux ou à pieds. Les voyages spatiaux sont aussi très limités pour les mêmes raisons, mais les dirigeants de Chilen ont trouvé un moyen de gagner l’espace sans attirer l’attention des digibots. Lorsqu’un voyage galactique s’impose, ils font décoller leur vaisseau par temps orageux et quittent l’orbite de la planète le plus rapidement possible. Donc, de manière générale, seulement les digibots utilisent des véhicules aériens et spatiaux pour l’exploitation de leur mine ou pour exercer leur répression sur le peuple de Wanso.

Organisations

Milice
La membre de la milice assure la sécurité des habitants de Wanso. Ils agissent en quelques sortes comme la police. Ils sont composés d'individus de toutes les races et portes tous une armure kevlar, un p9 et un riffle et un shock. Ils collaborent officiellement avec les patrouilleurs, mais dans les faits, ils leur mettent subtilement des bâtons dans les roues. Lorsqu'ils font un prisonnier, ils doivent le remettre aux patrouilleurs pour qu'il soit amené sur Azika. Leur but est cependant de calmer la grogne de la population envers l'envahisseur afin d'éviter les représailles de digibots. C'est ce qu'ils font sur Humania, dans la Péninsule et sur Aquarussia. Par contre, sur Tercalia, ils sont en guerre ouverte contre les digibots qui y sont beaucoup plus agressifs. Bref, le travail des membres de la milice n'est vraiment pas simple. Ils se déplacent en bear ou en swan.

Patrouilleurs
Les patrouilleurs sont en quelques sortes l'armée des digibots. Ils font bien plus qu'assurer la sécurité d'Azika. Ils s'assurent qu'aucune rébellion ne s'organise dans les populations locales. Bien qu'ils soient basés sur Azika, on peut les rencontrer partout dans le monde, mais ils n'agiront pas partout de la même façon. Ils sont plutot agressif sur Tercalia, attaquant quelques fois les villes et les bateaux de marchandises. Ils sont très pacifiques sur Aquarussia, engageant même la conversation avec la population locale. Ils sont plus fermes sur Humania et dans la Péninsule, ne laissant aucun comportement offensant être impuni. Lorsqu'un individu est arrêté par les patrouilleurs, il est soit exécuté sur place, ou capturé et transporté sur Azika pour travailler dans les mines digibots. Ils sont tous équipés d'une armure carbone et d'un dynamik. En ville, ils se déplacent avec des véhicules fly et utilisent des vaisseaux spatiaux pour les déplacements entre Azika et les autres régions.

Vigile
La vigile est un groupe d'agent infiltrateur formé d'individus des populations locales et dirigé par les digibots. Ce sont des sonneurs d'alarmes qui informent les digibots de toutes activités illégales ou anormales. Les informations ainsi recueillis sont analysés par les digibots et si la menace s'avérait réelle, l'agent informateur est généreusement récompensé (principalement en wan). Par contre, donner de fausses informations peut être puni sévèrement. N'importe qui peut faire partie de la vigile en le demandant simplement aux patrouilleurs digibots. Habituellement, les agents infiltrateurs demeurent discrets car cela facilite leur travail, mais ils sont aussi généralement considéré comme des traîtres par les habitants de Wanso.

Escadron
L'escadron est un groupe secret visant à se dresser contre la domination des digibots. Ils ont des membres dans toutes les régions et pose des gestes d'éclats contre l'envahisseur. Ils peuvent attaquer des patrouilleurs, libérer des prisonniers, piéger des vaisseaux digibots. Ils tentent surtout d'identifier les vigiles pour révéler leur identité à la population et les faire passer pour des traîtres. C'est encore un groupe marginal, mais ses membres ont la sympathie des habitants de Wanso.




Régions

Humania
Habitants:
Humains
Créatures communes:Troll, Cockatrice, Flash, Tentac, Tranche
Plantes ésotériques:Cassia, Centella, Cubeba, Lantana, Panax, Sativa, Senticosus, Serenoa, Spicatus, Syzyguim, Serrulata, Vésicolosus
Bonus chasse/pêche/cueillette:0
Climat:Climat tempéré. Entre 15 et 30 celsius le jour. Moyennement humide. Précipitation une journée sur quatre.
Humania est une région aux paysages variés et au climat agréable. Sa situation géographique en fait une plaque tournante par ou passe une grande quantité de marchandises provenant de toutes les régions de Wanso. Que ce soit les matières premières en provenances de Tercalia, les aliments d'Aquarussia, les potions de Gattonia. Plusieurs de ses matières sont transformées à Humania et exporter vers la Péninsule ou retourné vers les autres régions. Chaque ville a des activités économiques prédominantes: l'exploitation minière et forestière à Chida, la pêche et l'électronique à Kulankula, les véhicules et l'agriculture à Galimoto, les armes (activités illicites), la pêche et la forêt à Yekha et l'éducation à Galawa. Chaque ville compte en moyenne 30 000 humains. Ce sont des villes animées où la criminalité est peu élevée. L'électricité est produite de toutes les manières possibles: éoliennes, hydroliennes, géothermie. Les digibots gardent un oeil vigilant sur Humania. Ils y font sentir leur présence régulièrement, mais attaquent rarement.



Aquarussia
Habitants:
Aquarus
Créatures communes: Kelpie, Troll, Pusero, Tranche, Suko
Plantes ésotériques:Cassia, Centella, Cubeba, Lantana, Panax, Sativa, Senticosus, Serenoa, Spicatus, Syzyguim, Serrulata, Vésicolosus
Bonus chasse/pêche/cueillette:+10
Climat:Climat tempéré. Entre 15 et 30 celsius le jour. Moyennement humide. Précipitation une journée sur quatre.
Aquarussia est le garde-manger de Wanso. C'est une région fertile à l'environnement variée. Les aquarus ont établit de belles petites villes sur les berges du grand lac bleu. La pêche et l'agriculture sont leurs principales activités. Ils exportent la majorité de leur production vers Humania par la route de Malonda et vers Tercalia par bateaux via le port de Doko. Aquarussia est une région paisible. Chaque ville est dirigée par un conseil d'administrateurs élus. L'entraide entre les habitants est de mise et la criminalité pratiquement inexistante. La ville de Ziweto, isolée d'un côté du grand lac bleu est une cité intellectuelle où les aquarus peuvent étudier à leur guise et développer de nouvelles technique de pêche ou d'agriculture s'harmonisant avec la nature. Les digibots ne présentent pas une menace pour Aquarussia. Quelques-uns d'entre eux peuvent parfois faire des visites surprise dans une des villes de la région, mais ces visites se font dans le respect et ne servent qu'à rappeler la présence de l'envahisseur sur la planète et a décourager les rébellions. Les villes d'aquarussia comptent en moyenne 10 000 personnes chacune. Elles sont alimentées en électricité par des hydroliennes fonctionnant avec les marées du lac.



Tercalia
Habitants:
Tercal
Créatures communes: Antimag, Despote, Abrasif, Griffon, Troll, Wyvern, Vikuono
Plantes ésotériques:Cassia, Cubeba, Lantana, Moringa, Nuciféra, Sativa, Serenoa, Simaba, Spicatus, Syzyguim, Serrulata, Vésicolosus
Bonus chasse/pêche/cueillette: 0
Climat:Climat tempéré. Entre 15 et 30 celsius le jour. Moyennement humide. Précipitation une journée sur quatre.
Tercalia est une région montagneuse regorgeant de ressources minières. Les tercals y ont construit trois villes sur les plus hauts sommets. En apparence petites, ces villes s'enfoncent dans les entrailles des montagnes pour former d'énormes complexes souterrains pouvant atteindre quelques centaines de mètres de profondeur. Les tercals y exploitent le minerai et le transforment en armes ou autres matériaux divers et l'exportent par bateaux vers aquarussia à partir de leur ville portuaire de Katundu. Les villes sont alimentées en électricité par un système de géothermie. Chaque ville est dirigée un peu à la manière d'une entreprise par un chef exploitant. Les quatre chefs exploitants de Tercalia se rencontrent régulièrement pour offrir une opposition unie contre les digibots. En effet, les digibots considèrent Tercalia comme une menace et font régulièrement des raids aériens contre les villes et coulent quelques fois des bateaux de marchandises en direction d'Aquarussia. Pour le moment, les villes de Tercalia se contentent de se défendre et ont installé plusieurs canons anti-aériens pour faire fasse à l'envahisseur. Chacune des villes de la région compte environ 50 000 tercals. La violence et la criminalité y sont quand même assez élevées.



Gattonia
Habitants:
Gatto
Créatures communes:Hammos, Wyvern, Pusero, Flash, Troll
Plantes ésotériques: Cassia, Dioica, Serenoa, Serrulata, Vésicolosus
Bonus chasse/pêche/cueillette:0
Climat: Climat tropical. Entre 25 et 35 celsius le jour. Précipitation habituelle en avant-midi suivi d'un dégagement pour le reste de la journée. Possibilité d'ouragan dans ce secteur.
Gattonia est une région légèrement montagneuse recouverte d’une forêt luxuriante. Quelques milliers de gattos y vivent en tribus familiales nomades en parfait harmonie avec la nature. Ils se nourrissent des résultats de leurs chasses et cueillettes. Les villes sont en fait de grands marchés servant à échanger nourritures, potions, armes et informations diverses. Il s’y organise des tournois où les gattos peuvent démontrer leur savoir faire autant à l’arc qu’à divers type d’activités physiques. On y retrouvent aussi de petites auberges pour accueillir les visiteurs. La ville de Kuwombola fait cependant exception. Elle est beaucoup plus développée et sert de lieu d’échange avec les habitants d’humania. C’est une ville de type médiévale dont les bâtiments sont exclusivement fait de bois. On y retrouvent plusieurs commerces et auberges. Les gattos y vendent surtout des potions, mais aussi des arcs et des flèches de leur conception. Les digibots ne considèrent pas les gattos comme étant une grande menace et sont pratiquement absents de la région.



Neru
Habitants:
Zija
Créatures communes: Serpion, Dardeur, Dévoreur, Wyvern, Pahola, Moski, Suko
Plantes ésotériques:Cassia, Métel, Serenoa, Serrulata, Vésicolosus
Bonus chasse/pêche/cueillette: +10
Climat: Climat tropical. Entre 25 et 35 celsius le jour. Précipitation habituelle en avant-midi suivi d'un dégagement pour le reste de la journée. Possibilité d'ouragan dans ce secteur.
Neru est une île verdoyante recouverte d’une forêt dense et de quelques montagnes en son centre. Les zijas qui y vivent sont en parfaite harmonie avec la nature. Ils se nourrissent des fruits de la cueillette et de la chasse et dorment à la belle étoile. Ils vivent souvent en unités familiales et se regroupent en cas de besoin. Le seul bâtiment qui se trouve sur l’île est le temple Kempohali construit au sommet de la montagne au centre de l’île. C’est à cet endroit que vit le chef spirituel des zijas, le maître Kempo. C’est aussi un endroit de haut savoir où vous pouvez en apprendre sur les origines de la galaxie, sur les dieux (sentinelles) mais aussi sur plusieurs disciplines pratiquées par les zijas: astronomie, chakra, combat à mains nues, communication avec les morts, histoire, identification, imposition des mains, méditation, pouvoirs de survie, pouvoirs extrasensoriels, pouvoirs mentaux, religion, sacrifice, scribe, tatouage. On y retrouvent aussi une énorme bibliothèque de parchemins. Aucune technologie avancée ne se trouve dans le temple, tout est éclairée à la chandelle, les parchemins sont écrits à la plume etc.. Les zijas sont très accueillant envers les autres races et sont très heureux de partager leur savoir, à condition de respecter l’environnement et de faire une utilisation discrète de vos équipements technologiques. Aucune relation commerciale n’existe entre Neru et les autre régions. Les digibots ne se sont jamais intéressés à région car elle ne contient aucune ressources intéressantes à leurs yeux et qu’ils considèrent tout ce qui est “ésotérique” comme étant une fabulation de l’esprit.



Péninsule
Habitants:
Humains, Aquarus, Tercal, Gatto
Créatures communes: Behemoth, Brutalivore, Kerat, Evona, Troll, Chimpsang
Plantes ésotériques: Alata, Amara, Cajeputi, Carapa, Carica, Centella, Comosus, Curcuma, Datura, Gamafula, Myrtus, Nigrum, Panax, Racemosa, Sativus, Scolymus, Senticosus, Serrulata, Vésicolosus
Bonus chasse/pêche/cueillette: +5
Climat: Climat tempéré. Entre 20 et 35 celsius le jour. Humide. Précipitation une journée sur trois.
La péninsule est une plaine verdoyante entourée d’eau au bout de laquelle se trouve la plus grande ville de Wanso: Chilen. C’est une ville moderne, comptant de nombreux gratte-ciels et abritant plus d’un million de personnes de toutes les ethnies: aquarus, gatto, humain, tercal et zija. Elle est alimentée en électricité par une combinaison de systèmes de géothermie, éoliennes et générateurs fonctionnants avec les marées. Chilen est dirigée par un conseil d’administration formé d’un représentant de chacune des cinq races. C’est à cet endroit que sont négociés les ententes commerciales entre toutes les régions de même et où sont gérés les relations avec les digibots. Après une tentative de rébellions, l’attitude adoptée envers les envahisseurs en est maintenant une de tolérance visant à attirer le moins possible leur attention. Il arrive quelques fois que des digibots se rendent à Chilen simplement pour faire sentir leur présence et pour rappeler à la population que toute résistance est futile. Malgré cela, Chilen est une ville prospère, axée sur l’économie du savoir, l’éducation et le développement technologique. Sa nourriture vient principalement d’Aquarussia, mais aussi de toutes les fermes familiales qui se sont construites le long de l’autoroute reliant la péninsule à Humania. Cet autoroute est fortement utilisées pour le transport de marchandise provenant de partout sur la planète. Le conseil d’administration de la ville a récemment trouvé un moyen d’envoyer des vaisseaux dans l’espace sans attirer l’attention des digibots en faisant décoller par temps orageux. Ils espèrent ainsi entrer en contact avec d’autres espèces et peut-être ainsi mettre fin à la domination de l’envahisseur.



Azika
Habitants:
Digibot
Créatures communes: Cataracte, Gorgonne, Griffon, Wyvern, Abrasif, Sirka, Lion blanc
Plantes ésotériques: Altilis, Gajava, Moringa, Nérium, Nodosium, Ocinum, Rétrofactum, Simaba
Bonus chasse/pêche/cueillette: 0
Climat: Climat tempéré. Venteux. Entre 10 et 20 celsius le jour. Humide et brumeux
Azika est une île montagneuse où se trouvent des métaux rares en concentration très importante. Les digibots y ont établi un grand centre d’exploitation servant de base pour extraire les métaux et les envoyer vers leur planète d’origine. On y retrouve des mines, des quartiers d’habitations, de la machinerie, mais aussi une base militaire avec ses soldats, véhicules d’attaques aériens et terrestres etc. C’est aussi le seul endroit de la planète où l’on peut trouver des armes énergétiques. C’est de cet endroit que partent les raids aériens servants à rappeler la supériorité digibot aux populations locales. Azika est dirigé par un directeur d’exploitation supervisant la mine et un commandant militaire assurant la sécurité de l’endroit et la soumission des habitants des autres régions. Les installations minières sont tellement importantes qu’une usine de fusion nucléaire a dû être construite pour pourvoir aux besoins énergétiques de l’endroit.